Grossesse·Non classé

Soins pendant la grossesse, a quoi faut-il s’attendre ?

La grossesse est un moment excitant, mais pour certaines femmes souffrant de problèmes de santé cela peut aussi être un moment difficile. Quel que soit le modèle que vous ayez choisit pour le suivit de votre grossesse (gynécologue ou sage-femme), une collaboration étroite va se mettre en place durant les 9 prochains mois. A quoi devez-vous vous attendre et ne pas vous attendre, concernant les soins et les examens, durant votre grossesse ?

Le docteur L.Tornburg est une gynécologue américaine qui suit de nombreux parcours de femmes enceintes plus size. Elle souhaite aider les futures mamans quel que soit leurs poids durant leurs grossesses, son dicton : « Chaque femme plus size doit s’attendre à être traitée avec respect, ses préoccupations doivent être écoutées et non rejetées car du fait de son surpoids ». Elle fait le point.

Ce à quoi vous devez vous attendre :

  1. La pesée

Monter sur la balance n’est jamais un plaisir surtout si vous êtes fâchée avec elle ! Mais il est très important de connaître votre poids en début de grossesse afin de fixer des objectifs de prise de poids sur le court et le moyen terme. Une prise de poids rapide peut amener des complications, il est donc important que le praticien connaisse votre poids de départ. La pesée (j’aime pas beaucoup ce terme) doit être faite de manière respectueuse sans commentaires désobligeants.

  1. Etre testée deux fois pour le diabète gestationnel

Les femmes nettement en surpoids ou qui ont eu des problèmes métaboliques avant la grossesse (intolérance au glucose, SOPK) encours un risque accru de diabète gestationnel. Au début de la grossesse, le diabète peut augmenter le risque de problèmes au niveau du cœur et de la colonne vertébrale du bébé. Par conséquent, le praticien peut demander un test dès le début de la grossesse afin de vous prescrire un traitement si nécessaire. Mais si les résultats du premier examen sont normal, vous devrez sans doute passer une nouvelle fois le test à 24-28 semaines de grossesse lorsque les hormones placentaires cause un pic de diabète.

  1. Avoir des objectifs de gain de poids

Une prise de poids excessive durant la grossesse peut engendré (ce n’est pas obligatoire) de gros bébés à la naissance et vous risquez de ne pas retrouver votre poids avant grossesse. Manger équilibré et rester actif peut aider à garder votre prise de poids dans les objectifs fixés avec votre praticien. Pour les femmes qui ont un important surpoids, votre médecin peut vous recommander une prise de poids minimale voir une absence de prise de poids. Il a été démontré qu’une faible prise de poids réduit aussi les risques d’accouchement par césarienne.

  1. Des examens supplémentaires

Votre médecin peut vous prescrire plusieurs examens complémentaires pour contrôler le développement du bébé et votre bonne santé surtout si vous souffrez de diabète ou d’hypertension artérielle.

  1. Une planification de l’allaitement

L’allaitement maternel n’est facile pour personne mais les mamans prévoyantes ont plus de chance de succès. Si votre accouchement se fait par césarienne, il y a un risque de lactogénèse retardée (retard des montées de lait). N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec une consultante en lactation afin d’être sûr d’obtenir toute l’aide essentiel à la maternité mais aussi lors du retour à la maison.

 

Ce à quoi vous ne devez PAS vous attendre :

  1. Avoir honte de votre poids

Chaque femme enceinte de taille doit s’attendre à être traités avec respect et obtenir des réponses à ses questions. De nombreux praticiens utilisent les termes obésité ou obésité morbide, si vous préférez un terme différent n’hésitez pas à le dire dès le premier entretien. N’hésitez pas à aborder le sujet afin de ne pas être perçu dans le dénis.

  1. Accoucher par césarienne à cause de votre poids uniquement.

Les césariennes sont pratiquées pour beaucoup de raisons différentes mais l’obésité n’en est pas une à elle seule. En général, l’accouchement par césarienne est réservé pour des complications comme la présentation par le siège, un rythme cardiaque du bébé irrégulier, … Il existe des directives lorsque les bébés sont « trop gros » pour permettre un accouchement par voie basse en toute sécurité. Renseignez-vous sur vos options et des risques et des avantages d’une césarienne ou d’un accouchement par voie basse avec votre fournisseur.

  1. Passer des examens sans discussion ni raisons

Votre médecin peut vous ordonner des tests supplémentaires en raison de votre poids ou en raison de complications médicales. Comprendre pourquoi le test est fait, discuter des résultats avec votre médecin est important afin de travailler ensemble au succès de votre grossesse.

  1. Entendre que votre enfant sera impacté par votre poids et qu’il est destiné à être obèse

Nous ne savons pas pourquoi certaines personnes ont des problèmes de poids et d’autres non. Mais il existe une interaction complexe entre nos gènes et notre environnement. Au-delà des gènes, il y a la volonté de donner ce qu’il y a de mieux à notre enfant. Vous pouvez lui donner le meilleur départ en prenant soin de lui dès la grossesse en adoptant une alimentation équilibrée et une activité physique indépendamment de votre poids ou de votre taille

 

Avoir une relation saine avec la nourriture et l’exercice et accepter votre corps sont les meilleurs cadeaux que vous puissiez donner à votre enfant, indépendamment de votre lutte (ou non) pour vos kilos en trop.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s