Grossesse·Non classé

Faire du sport, dur quand on aime pas ça !

Lors de la visite préconceptionnelle, le gynéco a été très clair : « une grossesse ok mais avec du surpoids, il va falloir vous trouver une activité physique ! »

Horreur, malheur !! Malgré le super combo danse classique-natation-handball-tennis imposé quand j’étais enfant, j’ai jamais été sportive ni compétitrice. A l’école, j’ai toujours été celle qu’on choisissait à la fin par dépit.

Mais le fait d’être active est nécessaire et bénéfique pour la future maman ronde. Ça permet d’agir sur les problèmes vasculaires, le diabète gestationnel et la prise de poids.

 

J’ai du me rendre à l’évidence et commencer à me renseigner sur les différentes activités possible au long de la grossesse. Voici un petit récapitulatif.

Les 3 premiers mois :

Afin de réduire au maximum le risque de fausses couches, on arrête les activités à sensations fortes (saut à l’élastique, saut en parachute) ainsi que les sports à risques de chute ou de choc (VTT, sport de combat, le roller,…). Les exercices focalisés sur les abdos et le cardio intensif sont à éviter, exit donc la zumba !

De 3 à 6 mois :

Le rythme cardiaque et le volume sanguin augmente alors qu’on s’essouffle plus rapidement. Ajouter à cela le mal de dos et on a plus trop envie de bouger. Les sports plus doux comme la marche, le yoga, la gym douce… et surtout la natation sont à privilégier.

La natation est l’activité la plus recommandée. Elle permet de se relaxer et surtout on a pas à porter le poids du bébé. Il existe même des cours d’aquagym pour femmes enceintes (il faut que je me renseigne)!! L’eau très froide peut provoquer des contractions mais les piscine municipale sont généralement chauffées.

flower-404372_960_720

 De 7 à 9 mois :

On fait attention et on s’écoute ! Il est préférable d’arrêter l’activité choisie si on se sent mal à l’aise ou si on redoute une chute. La marche peut aider à lutter contre l’effet jambes lourdes et permettra de limiter la prise de poids. La natation peut soulager les jambes, le dos et peut permettre une certaine relaxation.

 

Personnellement, j’opte pour la natation avec de temps en temps un petit cours d’aquagym, le prof étant plutôt sympa (on se motive comme on peut:) ) .En parlant de natation, je vous ai préparé une petite sélection de maillot ici.

Et vous, quelle activité faisiez vous pendant votre grossesse?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Faire du sport, dur quand on aime pas ça ! »

  1. J’avais pas la taille mannequin avant, et j’ai pris 10kg pendant que j’ai jamais réussi à perdre. Quand on a envisager le 2éme je me suis mise à la marche malgré que je déteste le sport, car je voulais perdre du poids avant d’accueillir bébé. J’ai jamais rien perdu, ça m’a démotivé j’ai tout arrêté

    J'aime

    1. C’est trop dur de se mettre au sport quand on aime pas! J’ai fait 1 an de salle de sport pour une perte de 15 kilos que j’ai repris assez rapidement. C’est la (très forte) recommandation qui m’oblige à m’y remettre tout en douceur.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s