Humeur

Quand vouloir un enfant devient discriminant

Vous connaissez l’expression : les bras m’en tombent ?  Je vous demande ça parce suite à un entretien, les miens se sont même carrément décrochés!

Pour la faire courte, j’avais enfin trouvé le job de mes rêves : proche de mon domicile, une petite entité, une mission parfaite et un secteur sympa et que j’affectionne beaucoup. Bref, le boulot parfait à 1 petite chose près, la durée de la mission : indéterminée.

Dès le départ, j’ai su que ça allait pas trop le faire entre mes envies de bébé et un poste en CDI mais le boulot était tellement bien que j’ai postulé. Et j’ai eu raison ! Le lendemain, le téléphone sonne et on me donne un rendez-vous pour le surlendemain.

Je vous épargne la phase de préparation et la (grosse) pointe de stress mais à l’heure H j’étais prête à en découdre devant la RH et le directeur.

office-space-1744803_960_720

L’entretien se passe bien, je correspond tout à fait au poste. Le directeur est très emballé par mon profil et me dit que c’est celui qu’il préfère. Bref tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu’à ce que le coté vie privée soit abordé… Et là c’est la douche froide ! Bah oui parce que j’ai 30 ans que je suis mariée mais sans enfant.

« Et vous comptez en avoir bientôt? »

Que répondre à cette question? 

« Non pas du tout! Pas avant 3 ans facile. » #mytho #pascrédible #attendqu’ilteposedesquestionssurleblog et on joue la nana complètement abasourdie d’être enceinte 6 mois après le début de la mission en mode « c’est un accident, je comprend pas »

Ou alors on le joue franc jeu

« Oui c’est un projet sur le moyen terme » et on prévient gentillement qu’on va pas attendre d’avoir 35 ans pour lancer les hostilités. J’ai voulu jouer franc jeu et mon entretien s’est terminé à cet instant précis. Directement et fermement.

« Merci de votre franchise mais je veux une personne qui restera en place pendant les 4 prochaines années, je veux dire sans prendre de congés maternité » et là BOUM mes 2 bras m’en sont tombés!

Voilà ce que certains appellent de la discrimination à l’embauche. Et même si je m’en doutai ça m’a beaucoup surpris sur le moment.

Je vous entend déjà me dire:

  • « Mais tu t’es tirée une balle dans le pied! »
  • « Mais fallait pas dire ça !! »
  • « Mais tu n’as pas à raconter ta vie privée lors d’un entretien!! »

Et je vous répondrai que vous avez largement raison. Aurais-je dû mentir? Dois-je esquiver la question?

Ces questions reviennent assez souvent sur les forums et les réponses sont pour le moins surprenantes. On conseille souvent de ne rien dire voir de cacher sa grossesse pour enfin décrocher un CDI ou un emploi et annoncer la nouvelle après la fin de la période d’essai 😮 😮 :o.

Ok on ne peut pas licencier une salariée lorsqu’elle est enceinte et pendant les 10 semaines suivant la fin de son congés maternité  (sauf faute grave et licenciement économique)mais après? Quel opinion donne-t-on à l’employeur? Comment réussir à évoluer au sein de l’entreprise alors qu’on a menti dès le départ? L’employeur a-t-il vraiment envie de garder une salariée en qui il n’a plus confiance? Comment négocier un arrangement ou une augmentation avec une casquette loin de l’employé modèle?

Si c’est pour me retrouver au placard ou me voir pousser discrètement mais surement vers la porte à coup de réflexion et de pression en tout genre, je préfère encore jouer franc jeux!

Il y a quelques mois, la question avait (déjà) été abordée et la réponse de la direction était sans équivoque : « si vous êtes un bon élément alors les congés maternité ne sont pas un problème. Je préfère embaucher un bon élément quitte à devoir m’en séparer quelques semaines plutôt que de passer à côté pour une histoire de maternité ».

Comme quoi, chaque responsable réagit de manière différente à une même problématique.

 

Si vous avez eu des problèmes (ou pas) suite à l’annonce de votre grossesse peu de temps après votre embauche, je serai ravie de lire votre témoignage !

 

 

 

Publicités

13 réflexions au sujet de « Quand vouloir un enfant devient discriminant »

  1. J’ai des copines à qui on a demandé si elles compter avoir des enfants lors d’un entretien… moi j’ai eu de la chance on me l’a jamais faite mais vu qu’on essaie d’avoir un bébé et qu’en même temps je cherche du boulot, la question risque de se poser

    Aimé par 1 personne

  2. Je pense que même si la question est posée, tu as le droit de ne pas parler de ton intention.
    La personne sera discriminante si la réponse est positive…
    Il faut voir ton intérêt et pas celui d’un patron, qui si un jour doit se séparer de toi, n’hésitera pas.

    J'aime

    1. Passer sous silence mon envie de bébé pour une mission d’intérim ou un CDD de petite durée, je suis d’accord avec toi. Mais pour un CDI …Si le patron n’a pas ou plus confiance en toi, il hésitera pas à te renvoyer c’est sûr !

      J'aime

  3. Hum, chaude ambiance ! et est-ce qu’on demande à un jeune de 24 ans s’il compte arriver bourré tous les vendredi matins??? Non parce que y’a pas que la maternité qui pose problème, y’a aussi les gens qui boivent/fument, ceux qui sont systématiquement en retard, ceux qui travaillent à moitié… et ça on le demande pas?

    Aimé par 2 people

    1. Lool effectivement, tu n’as pas tord! Quand j’avais 23 ans, on ne m’a jamais posé la question!
      Pour les hommes, c’est complètement différent! Lors de son embauche, le patron de mon zhom a apprécié le fait qu’il soit marié et qu’il est envie de fonder une famille pour justement éviter d’avoir un salarié qui passe son week-end en boite !

      J'aime

      1. ils n’acceptent pas les aléas de la vie… de même je ne sais pas s’ils font pareil avec les gens gravement malades et qui risquent de mourir, leur demande-t-on un certificat de survie pour ne pas perdre un employé?

        J'aime

  4. C’est fou! c’est clairement de la discrimination, c’est inadmissible! Oui, je pense que tu aurais dû mentir, franchement, il n’y a pas de scrupules à avoir lorsque tu vois les procédés qu’emploient les patrons! TU ne crois pas?

    J'aime

    1. Tu as raison, certains patrons abusent mais pas tous!! je ne me vois pas mentir a un entretien, je suis peut-être naïve mais ça l’ennui de commencer 1 relation professionnelle en cachant la vérité surtout si c’est pour une durée indéterminée.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s