Humeur

Des kilos en trop

Aujourd’hui je sors des sentiers battus à savoir la grossesse, les ovules, les ovaires et tout ce petit bazar pour aborder celui du poids. Bah oui parce que Maman a des formes veut bien dire ce que ça veut dire, j’ai quelques kilos en trop !

Dans cet article, je ne vais pas vous dire comment aimer vos kilos en trop parce que je ne sais pas comment faire, parfois je les déteste, parfois je les tolère. Je ne vais pas non plus vous vendre la méthode « miracle » pour perdre vos kilos en trop parce que je l’ai toujours pas trouvée 😉 ;).

Mes kilos en trop sont apparus lors de mon année de CP et à partir de ce moment, j’ai toujours regarder la courbe de poids d’en haut. J’ai pas le souvenir d’en avoir beaucoup souffert petite. Le plus dur, ça a été le collège et le lycée (les pré-adolescentes sont des vipères entre elles)…

Mes kilos, j’ai passé des années à les détester. Si je les tolère aujourd’hui, c’est parce que mon mari a su regarder au delà de la largeur de mes hanches et du diamètre de mes bras (mes super complexes).

Le jour où on s’est lancé dans l’aventure pour devenir parents, le souci des kilos s’est tout de suite posé pour moi. Et quand tu fais des recherches sur Google, tu réfléchis encore plus et tu as peur : il y a des risques, c’est dangereux pour la maman et le bébé, c’est pas bien, faut pas le faire, c’est de l’inconscience …. AU SECOURS!

Et puis je suis tombé sur le site Plus Size Birth et là, j’ai vu les choses différemment… Jen Mc Lellan (la créatrice du site) à créé une communauté autour des personnes en surpoids qui souhaitent un enfant. Son crédo : faire confiance à son corps ! Elle milite pour que les futures mamans en surpoids ne soit plus vues comme des monstres mais comme des patientes, point final.


<p><a href= »https://vimeo.com/77647155″>Plus Size Baby Bumps</a> from <a href= »https://vimeo.com/plussizebirth »>Plus Size Birth</a> on <a href= »https://vimeo.com »>Vimeo</a&gt;.</p>

Ma décision était prise, fini les régimes trop dur histoire de rentrer dans la norme mais où tu reprends direct le poids que tu as perdu. Fini la prise de tête et la fixation sur les poignées d’amour qui ne font pas avancer le chmilblic surtout si derrière il n’y a rien.

 

Alors oui, je suis une grande malade de la vie ! Oui, je veux avoir un bébé malgré un surpoids établi. Mais oui, j’ai pas encore besoin d’un monte charge pour monter les 2 étages sans ascenseurs de mon immeuble ni d’une grue pour m’extirper de mon lit le matin #vanneclichée. Je marche, lis, danse, nage, fait du vélo … Je vis quoi!

scale-1209837_960_720

Je suis pleinement consciente que je m’expose (à d’hypothétiques) soucis de santé, que je vais devoir surveiller mon alimentation, avoir une activité physique régulière. Je sais que je vais en devant de certaines privations et contraintes mais j’ai trouvé un gynécologue compréhensif et motivant. Je peux aussi compter sur le soutien de mon zhom qui sait se transformer en coach quand il le faut.

Pour certaines, je resterai une inconsciente qui joue avec sa vie et PIRE celle de son enfant. Je ne prône pas le fait d’être en surpoids, loin de là. Mais plutôt le droit de ne pas avoir honte de ses kilos à un moment aussi important.

J’ai juste décidé de faire confiance à mon corps afin de combler mon envie: celle de devenir maman un jour.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s