Grossesse

Comment dire non ?

Ah Noël et ses festins remplis de mets souvent caloriques et parfois interdits… Comment dire « non merci » sans froisser votre hôte (qui a passser 2h voir plus dans la cuisine) et sans éveiller les soupçons de votre toute nouvelle grossesse ?

Pour commencer, un petit récapitulatif des aliments à éviter lors de la grossesse afin d’esquiver la toxoplasmose ou la listériose (infections dangereuse pour le bébé)  :

  • tous les aliments crus :  fini les fromages au lait cru, les sushis, le saumon fumé, les gravlax en tout genre et les tartares de poisson. Fini aussi les huîtres, les coques, les carpaccio et les tartares de boeuf.
  • toutes les charcuteries: rillettes, foie gras, pâté, saucisson, jambon divers et variés à la coupe etc …
  • la viande saignante : fini le rôti de boeuf saignant ou le gigot d’agneau, il faudra vous contenter des morceaux les plus cuits.
  • les légumes et les fruits doivent être bien lavés au vinaigre.

Et surtout , on oublie l’alcool pendant toute la durée de la grossesse!

Si vous ne souhaitez pas crier votre grossesse sur tout les toits, vous allez devoir user et abuser de subterfuges afin de passer un réveillon sans éveiller les soupçons. Comment dire non à la coupe de champagne, aux huîtres, au saumon fumé et au plateau de fromage ?

1 – Etre Sam

Pour contrer toute attaque de coupes de champagne, verres de vin blanc, rosé ou rouge, on a rien trouvé de mieux. Sam, celui qui conduit c’est celui qui ne boit pas. Point.

confetti-1155442_960_720

2- Avoir un complice

Même si vous ne voulez pas annoncer votre grossesse, il y a de grandes chances que votre conjoint soit au courant. Parfait ! Utilisez le pendant tout le repas discrètement en lui refilant vos verres, vos fruits de mer et vos toast de foie gras ou de saumon fumé. Parfois le futur papa doit savoir se sacrifier 🙂

3-Ruser toute la soirée

Cette solution peut très bien marcher mais il vous faudra être sur vos gardes toute la soirée! Tremper à peine les lèvres dans votre coupe au moment de trinquer puis planquer votre verre ou échanger le discrètement avec quelqu’un qui l’a déjà fini. Privilégier les langoustines cuites aux huîtres en prétextant qu’elles sont trop bonnes. Se proposer au service de la viande vous permettra de vous mettre de côté les morceaux les plus cuits discrètement. Annoncer que vous vous réservez pour le dessert et que vous vous dispensez de fromages. Bref, vous devrez user de plusieurs tours de passe-passe pour vous en sortir sans éveiller les soupçons.

4- La sacro-sainte gastro

Je termine par mon excuse préférée : la gastro. Elle arrive tout les hiver pour notre plus grand malheur mais parfois elle peut amener certains avantages. Sous couvert de la gastro, plus besoin de se justifier! Mais attention, n’oubliez pas d’annoncer la couleur dès votre arrivée afin de ne pas faire la bise à tous le monde car vous pouvez être contagieuse et n’oublier pas votre sachet de Smecta ! Cette excuse peut être encore plus pratique car elle peut aussi masquer les nausées du premier trimestre ainsi que la fatigue.

Petite note positive : la bûche de Noël, les gateaux, les fruits secs, les gourmandises en tout genre de fin de repas ne sont pas contre-indiquées !!

J’espère que cet article plein de second degré vous a donné pleins d’idées.

Je vous souhaite d’excellents réveillons!

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s