Humeur

Les 5 commandements pour réagir face à une annonce de grossesse

Il y a quelques temps maintenant, j’avais écrit un article avec mes astuces pour passer sans trop d’encombres les longs mois d’attente avant l’arrivée de bébé. Si vous voulez aller y faire un petit tour, c’est par ici.

Dans ce texte, j’énonçai les 2 grandes réactions à avoir face à l’annonce d’une grossesse dans le cercle proche. Il y avait 2 voies : se flageller en demandant des détails où se venger en terminant le seau à mojito puis celui de punch. Oui mais ça c’était avant …

Avec le recul, il y a un fossé entre les longs mois d’attente (certes remplis de doute et de questionnement en tout genre) où tout est encore possible, où l’espoir est toujours là et la période où tu sais que ton seul espoir réside dans la PMA.

Pour moi, entré en PMA, c’est faire le deuil. Le deuil de ce bébé couette qui ne viendra jamais. Le deuil que ton enfant (soyons égoïste 2 minutes) soit le résultat d’une semaine de folie en amoureux sur un petit voilier au large des îles Canaries. Non, mon enfant sera conçu dans un laboratoire par un biologiste sous un microscope et là c’est beaucoup moins glamour !

caribbean-1504584_960_720

Oups je m’égare …

Bref, pour en revenir à nos moutons, apprendre une grossesse quand on est en parcours PMA ou pas c’est pas tout à fat pareil ! Allez je vous fait un petit 5 commandements.

1- De joie tu ne sauteras pas. 

Vous avez déjà sauté de joie en période de deuil? Perso j’y arrive pas. Cette réaction peut être perçue comme très égoïste et tu ne manqueras pas de recevoir quelques remarques acerbes.

2-En pleure tu fonderas

Ce commandement s’observe chez la plupart des femmes qui ont des soucis de fertilité. Et vous savez quoi les filles, lachez-vous!! Pleurer n’est pas honteux dans ces moments là. Les larmes permettent à votre coeur devenu trop lourd et à vos angoisses de se libérer.

3-A personne tu n’en voudras

L’infertilité, c’est la faute à pas de chance. Aucune personne qui souhaite un enfant fait le souhait d’être infertile en soufflant les bougies de son gâteau d’anniversaire où lorsqu’il voit une étoile filante.

Ce n’est pas de la faute de la future maman si tu n’arrives pas à avoir d’enfant, rien ne sert de lui en vouloir.

4- De la compréhension tu demanderas. 

Certaines personnes vont avoir du mal à comprendre ta réaction. La règle dit qu’on doit se réjouir de chaque grossesse. Mais quand tu es infertile c’est difficile dans un premier temps. Ce n’est pas parce que tu n’es pas super enjouée que ton interlocuteur doit se braquer. Si ce dernier manque d’empathie, c’est mal parti.

5- Reprendre le dessus, tu devras. 

Sauf si tu as envie de faire le vide autour de toi. Tu ne pourras pas supprimer toutes les futures mamans pendant ton parcours. Même si une annonce fait mal (très mal, trop mal?). Elle ne doit pas nous dévier de notre objectif, celui de réussir notre parcours PMA.

 

Les annonces de grossesse sont très délicate à gérer car elles me renvoient à notre propre échec (qui entre parenthèse me pourri passablement la vie). Il ramène au vide que je peux ressentir au fond de moi d’être incapable de fabriquer la vie naturellement. Reste à savoir si ces 5 commandements seront toujours vrai lors de la 4ème ou 5ème annonce.

 

 

 

Publicités

8 réflexions au sujet de « Les 5 commandements pour réagir face à une annonce de grossesse »

  1. Coucou,
    De ma petite expérience personnelle je dirais que les réactions face à l’annonce d’une grossesse varient selon qui te l’annonce…pour une grossesse désirée c’est toujours une belle nouvelle même si ça renvoie à notre ventre vide. Un peu plus difficile d’encaisser l’annonce d’une grossesse non désirée 😕
    Et puis il y a des moments vraiment difficiles à passer où on a besoin de se préserver et de se couper un temps de nos amies aux ventres arrondis après comme tu le dis si ce sont de vraies amies elles le comprendront 😉
    😘

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou,
      Je suis d’accord avec toi, on est encore plus démunie face à une annonce de grossesse pas forcément désirée.
      Je n’ai (pour l’instant) pas envie de m’éloigner de la personne mais effectivement suivre de trop près sa grossesse sera très difficile. Il va falloir trouver le bon équilibre entre présence et recul. Etre là tout en gardant assez de distance pour se préserver.

      Aimé par 1 personne

  2. Coucou,
    Comme les filles au-dessus, j’ai surtout du mal quand ce sont des annonces surprises. J’avoue me préparer à l’idée que telle ou telle amie autour de moi sera bientôt potentiellement enceinte, pour ne pas tomber des nues (et pleurer) lors de l’annonce.
    J’ai aussi du mal avec les annonces collectives, en grande pompe. Je ne remercierai jamais assez les deux amies qui, récemment, ont pris la peine de m’appeler ou m’envoyer un texto pour me prévenir avant tout le monde, en me disant je l’annoncerai à tel moment mais je voulais que tu le saches avant.
    Pour le reste, on fait comme on peut, avec notre humeur du moment qui varie forcément un peu, et puis si des personnes autour de nous ne comprennent pas qu’on n’arrive tout simplement pas à en faire plus et ben… tant pis pour eux.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai su aborder le sujet de notre infertilité assez tôt avec les copines donc je sais qu’elles feront attention pour leur annonce. Je suis pas fan des annonces en grande pompe. C’est comme les fiançailles, c’est très intime et ça n’a pas forcément besoin d’être mis en scène.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s