Parcours PMA

Adieu la pilule !

Et adieu les moyens de contraception tout court !

Il y a au moins 1 avantage à notre infertilité, c’est que cette histoire de contraception masculine ou féminine est derrière nous. Après 14 années sous pilule, j’ai eu le bonheur de pouvoir lui dire adieu !

Il existe une quantité de moyen de contraception, mais avec mes taux d’hormones anarchique dès le début de ma puberté, la pilule a été la contraception que l’on m’a conseillé indiqué dès le début. Et puis, je l’avoue à 15 ans mes connaissances étaient très restreintes dans ce domaine et l’idée du stérilet me terrifiait (et c’est encore d’actualité d’ailleurs).

Après le contre coup d’apprendre l’impossibilité d’un bébé couette, j’ai trouvé dans le fait de ne plus avoir à penser à cette pilule a été une très bonne nouvelle. Parce que pour moi, le plus compliqué avec une contraception orale, c’est qu’il faut y pensé ! Tous les jours, à heure à peu près fixe vacances et week-end compris! Il faut penser à aller à la pharmacie avant de finir la dernière plaquette et penser à retourner chez le gynéco ou chez le médecin quand ton ordonnance arrive à terme.

pills-1354782_960_720

Si vous saviez le nombre de fois où je l’ai oublié de la prendre, le nombre d’ordonnance que j’ai perdu, le nombre de fois où la pharmacienne a dû me dépanner car mon ordonnance était périmée. Le nombre de fois où je suis allé chercher une pilule du lendemain sous le regard inquisiteur du pharmacien qui te sort « c’est pas un moyen de contraception la pilule du lendemain! ». Et dire que toutes ces pilules ont été inutiles, on en rigole presque avec mon mari.

Fini le stress pour avoir un rendez-vous en urgence pour le renouvellement de l’ordonnance ! Fini l’alarme du portable pour ne pas oublié de penser prendre sa dose quotidienne ! Fini les supplications chez le pharmacien pendant les vacances parce que tu as oublié TOUTE ta trousse de toilette (pilule comprise) chez toi !

Toutes ces contraintes sont maintenant terminée. Mon corps a eu la bonne idée d’arriver à se réguler tout seul après 15 ans d’aide. Alors que certaines devront attendre la ménopause pour arrêter leur contraception, j’ai la chance de ne plus avoir à y penser dès mes 30 ans.

On se réjouis comme on peut lorsque l’on devient une handicapée de la procréation!

 

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « Adieu la pilule ! »

  1. Comme je me reconnais dans cette description ! Le nombre de fois où je l’ai oubliée, où j’ai dû courir à la recherche d’une pilule du lendemain… et où j’ai annoncé à mon chéri « ce mois-ci, tu sors couvert, j’ai oublié de renouveler mon ordonnance à temps »…
    Bon ceci-dit, plus de pilule, mais entre les vitamines, les pulvérisation nasales et les injections tous les jours à heure fixe… je ne suis pas sûre d’y avoir gagné au change ! ^^

    J'aime

    1. Ahh les injections au secours! Je suis d’accord avc toi, pendant les protocoles il faut bien penser à tout prendre à la bonne heure. Mais le jour où on aura nos petits bouts, on serra tranquille et libre de toutes contraception!
      Avec le recul, je pense que la pilule n’est pas la contraception faite pour moi.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s