Humeur·Parcours PMA

Et si la PMA me changeait?

Réflexion psychologique du jour, bonjour !

L’autre jour, j’étais sous la douche #momenttorride et j’étais perdue dans mes pensées…

Petite parenthèse, je ne sais pas pour vous mais perso la douche est un moment de réflexion intense. Effet de l’eau ruisselante? Effet de l’enfermement? Effet du moment rien qu’à soi? J’en sais rien mais sous la douche mon cerveau bouillonne.

J’étais donc sous la douche quand une question m’a traversée l’esprit : et si la PMA me changeait? Et si les échecs à répétition et les mauvais résultats me faisaient passer du côté obscur?

soap-bubble-1949897_960_720

On va pas se le cacher, la PMA ce n’est pas HOP l’insémination, HOP tu es enceinte et HOP 9 mois plus tard tu as un joli bébé. Les chances de réussite sont d’environ 20-30% à chaque essai en moyenne. Donc dès le premier essai, tu as 80% de chance d’avoir un échec #logique. Cette info, il faut mieux l’avoir bien en tête quand on débute pour calmer l’espoir fou qui peut te ravager le moral en 15 secondes pour les 15 jours suivants en cas d’échec.

Je me demande si l’ascenseur émotionnel qui accompagne le parcours en PMA ne va pas me transformer en Miss Hyde, personnage incontrôlable et surtout, surtout aigrie de la vie. Est-ce que le cocktail explosif aigreur + jalousie + tristesse va finir par m’envahir après plusieurs échecs? Vais-je réussir à garder ma personnalité et à rester la bout en train que je suis au quotidien? Est-ce que la frustration de ne pas réussir à tomber enceinte ne va pas changer mon caractère?

Je sais que Zhom, mes amis et ma famille feront tout pour que je reste tel que je suis même si ils doivent la force pour y arriver 😉

Le parcours contre l’infertilité c’est un combat, un combat contre la nature, un combat à 2 pour arriver à retrouver son équilibre et un combat contre soi pour ne pas se perdre, pour ne pas tomber et pour rester soi malgré tout.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Et si la PMA me changeait? »

  1. Clairement on a des phases côté obscur… et puis la vraie vie ‘celle en dehors de la PMA) nous rattrape pour nous refaire basculer… après je dis ça, je fais une pause entre 2 FIV… et ça fait vraiment du bien, malgré l’âge qui avance.

    J'aime

  2. Je suis comme toi, sous la douche, mon ciboulot tourne encore plus vite qu’ailleurs! Je pensais être la seule!

    Après plusieurs échec, je suis bien obligée de constatée que la PMA m’a changé. Mais je ne dirai pas que en mal. Oui je peux être jalouse, me sentir coupable, en colère, triste et cie mais ça me pousse aussi à une réflexion que je n’aurais surement pas eu par ailleurs. Je change et j’espère qu’au bout de toute cette souffrance, je ressortirai une meilleure personne et surtout une bonne mère (si toutefois j’y arrive)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s