Humeur

Recommencer à se projeter

Il y a quelques temps, je m’étais posé la question des achats d’article de puériculture pendant un parcours en PMA. Doit-on se lancer dans des achats ou pas ? Si, pour ma part, la réponse est ferme et définitive (non !), je ne peux m’empêcher de penser à l’après et à la fin du parcours.

On ne va pas se mentir. Quand tu commences ce parcours, tu ne vois pas forcément l’hypothétique échec qu’il peut y avoir au bout. La PMA c’est un peu une loterie où tous les tickets ne sont pas forcément gagnants. L’échec existe et la fin de parcours sans bébé au bout aussi.

Personnellement, j’ai la très grande chance de ne pas avoir de soucis de fertilité. Aussi je me donne l’autorisation de voir une fin de parcours avec un enfant dans chaque main et pourquoi pas un don pour les copines de galère (réflexion en cours). Oui les filles, je me projette positivement ! #unbelievable

bassinet-554084_960_720

Mon rapport à l’après PMA est donc plein de rêve et d’espoir, de nuits courtes et de couches sales, de gazouillis et de bisous baveux.

Etant entourées de femmes enceintes ou de maman, je me permets même de réfléchir aux choses que je souhaiterai faire ou non, acheter ou non. Est-ce signe que j’arrive à canaliser ma jalousie ? Est-ce signe que ma tristesse s’affaiblie (attends les résultats de l’intervention de Zhom, on va rire) ?

J’ai même réactivé mon compte Pinterest ces derniers temps, si vous voulez voir ce que ça donne, je vous mets le lien ici. Il est loin d’être aussi complet que le précédent mais ça viendra au fur et à mesure.

Bref, je réfléchis, je cogite sur pas mal de petites choses sur la maternité et ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé!

Publicités

6 réflexions au sujet de « Recommencer à se projeter »

  1. Tu as bien raison de positiver, je suis actuellement sur mes derniers jours de grossesse et ce petit bébé miracle je l’ai eu grâce à un parcours PMA assez long, ça a été parfois difficile pour le moral notamment lors des échecs durant lesquels on se demande si on va réussir à se relever mais s’il y a bien une chose que je n’ai jamais voulu perdre c’est l’espoir! bises

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis comme toi, je refuse d’acheter quoi que ce soit avant. (J’ai juste acheter un livre sur les huiles essentielles pendant la grossesse car en période de couvade je dois faire comme si)
    Par contre je regarde pas mal les articles de puériculture, du coup le jour où j’obtiens enfin un positif, je suis déjà un peu préparée.
    Je ne pense pas à la fin de parcours sans résultat au bout. Enfin, j’essaye de ne pas y penser. Selon les médecins à la base je n’ai rien de grave, j’ai le syndrome SOMPK mais ça rest acceptable selon les docs. Et comme on passe par le don on est censé avoir du sperme de compèt’. Ceci dit 1 an après, 6 IAD et une FIV plus tard toujours rien. J’espère que le 1er TEC sera le bon! Tu as raison de garder espoir!

    Sinon, si je peux, je pense aussi au don d’ovocyte pour après.

    Aimé par 1 personne

    1. Quelle persévérance ! Une vraie warrior!
      Tu as raison de garder espoir, il le faut si on veut atteindre notre but. Je t’envoi plein de courage et d’ondes positives pour tes TEC.
      Ça ne pose pas de soucis au CECOS pour combiner à la fois le don d’ovocytes et de sperme?

      J'aime

      1. Je ne suis pas au CECOS car je vis en Belgique. J’en ai déjà vaguement parlé mais le médecin n’a rien dit.
        Je ne pense pas que recevoir un don empêche d’en faire un. Une copine a reçu un don d’ovocyte et son mari a fait don de son sperme. Donc l’inverse devrait être possible. De plus je pense que tu ne peux pas recevoir un don double ( ovocyte et sperme) donc à mon avis pas de souci.Ceci dit vu mon âge, la qualité de mes ovocytes et l’hyperstim lors de la 1ere FIV, peut être que le médecin ne me laissera pas le faire.

        On pouvait choisir de donner nos embryons surnuméraires si, il nous en restait en fin de parcours (donc après une grossesse ou +) mais mon mari n’est pas trop d’accord. Ca voudrais dire que notre (nos) enfants auraient des frères et soeur biologique parfait, alors que si je donne mes ovocytes, il n’auront que mon côté d’identique.

        Merci pour ton commentaire.

        Aimé par 1 personne

  3. Pour moi, ça a toujours été non… et heureusement. J’avais malgré tout acheté un livre sur la grossesse qui me reste maintenant sur les bras, il faudrait que je trouve à le donner ou le vendre. Rester positif d’une manière ou d’autre autre, c’est important.

    Aimé par 1 personne

  4. C’est une bonne chose de se projeter. Ca aide à garder le moral au beau fixe et à continuer à vivre normalement! Rester positif et voir la lumière au bout de ce long tunnel ne pourra que vous aider à parvenir à ce que vous souhaitez au plus profond de vous!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s