Humeur

En mode Flashback

Cette fois-ci c’est au tour de Maman Délire de lancer un nouveau tag qui me plaît bien. Vous êtes partant pour une petite rétrospective?

07 Mars 1993

Calme, silencieuse sont les adjectifs qui me caractérise le mieux, j’ai du mal à m’intégrer dans un groupe. Heureusement de Doriane et Céline sont là, on est toutes les 3 et ça me convient parfaitement comme ça. Depuis quelques mois, je suis grande soeur, mon rêve est enfin exaucé !! Pour l’instant bébé ne fait que manger, dormir, vomir mais je l’aime beaucoup et ça me fait une super poupée.

Les mamies disent que j’ai un bon coup de fourchette. C’est vrai, je mange de tout et j’ai très souvent faim. Les kilos en trop commencent à s’entasser, un peu de sport et l’arrêt des gâteaux devraient arranger tout cela.

 

07 Mars 1997

Ca y est, je suis officiellement en surpoids! On est tous les 15 jours à l’hôpital pour voir une nutritionniste et faire des examens mais rien ne change. Alors mes parents me mettent au sport : handball 2 fois par semaine + piscine + danse classique ! Tous mes après-midi sont overbooké et mon papy joue les taxis. Malgré tous ces efforts, ma courbe de poids atteint des sommets et sort de la normalité. J’aime manger et je ne sais pas m’arrêter.

J’ai un amoureux à l’école, Vincent qui se fou royalement de moi et je suis bien trop timide pour oser lui en parler. Qu’est ce que j’aimerai être une princesse, mon prince charmant est déjà trouvé.

hopscotch-1622866_960_720.jpg

07 Mars 2002

Au revoir les années collège… C’était l’horreur, j’ai très mal vécu ses dernières années. Pas dans le moule ni dans la mode j’ai du évoluer en marge des autres en baissant la tête et en espérant les jours passent vite. En plus de ne pas rentrer dans la norme, je ne rentre plus dans mes pantalons! Mon mal-être s’est réfugié dans le frigo et moi avec. Ma timidité + mon surpoids + les impératifs de ma grand-mère m’ont empêchés de m’épanouir, d’avoir une vie sociale normal et mes copines ne sont plus là aujourd’hui.

Vincent sort avec des filles plus mince et surement plus jolie que moi. Mais dans le collège aucun autre garçon ne lui arrive à la cheville et puis de toute façon ils ne font rien à part se moquer de ma graisse et de mes bourrelets.

07 Mars 2008

Fini le cursus obligatoire, ça y est j’ai trouvé ma voie ! Mon caractère s’est affirmer au lycée et j’ai du mettre un gros coup de pied à ma timidité lors de mon entrée en BTS. Je dois dire merci au scoutisme pour tout cela, je m’éclate dans l’animation et j’ai rencontré mes amis qui seront toujours là des années plus tard.

Mes kilos sont toujours là, ils m’empoisonnent toujours autant. Je m’aime toujours pas le reflet du miroir mais malgré tout j’essai de devenir de plus en plus féminine. Je découvre les regards des garçons quand je porte un décolleté et du maquillage. Finalement, je dois pas être si laide.

J’ai perdu de vu Vincent et je rêve de me caser avec un homme pour la vie mais pour l’instant c’est le calme plat.

07 Mars 2013

J’ai enfin trouver un boulot dans ma voie professionnelle depuis 2 ans, c’est ma première expérience et je sais déjà que je ne passerai pas toute ma vie dans cette entreprise. J’ai la bougeotte et une envie de découvrir d’autres horizons.

Après un nouvel échec amoureux, je me suis prise en main et j’ai perdu 15 kilos en allant à la salle de sport. Mon nouveau corps n’est pas mince mais harmonieux et plus tonique. Je me redécouvre et fini même par apprécier les kilos restant. Je ne veux plus être maigre, je veux me plaire avant tout.

J’ai quitté le nid douillet de mes parents pour un studio proche de mon boulot. Un CDI, un appart et enfin la fin du célibat pour moi, je suis pacsé depuis 1 mois avec un mec que je connais depuis à peine 8 mois…

07 Mars 2018

J’ai changé d’entreprise plusieurs fois mais pas de voie professionnelle. J’aime bien mon boulot qui peut être passionnant et très prise de tête. Pour mon côté créatif et rêveur, j’ai trouvé des activités pour pouvoir l’exprimer.

J’ai repris tout mes kilos perdus, dur dur de garder les bonnes intentions quand on se case. J’essai de faire la paix avec ce corps loin des standards de beauté pour la plupart mais mon mari n’arrête pas de me dire que je suis belle (il faudrait vraiment que j’arrive à le croire un jour). J’essai de ne pas trop laisser de place à mes complexes pour ne pas replonger, pour ne pas de nouveau m’exclure du monde et m’enfermer dans une bulle.

A 30 ans, j’ai trouver un amoureux en béton qui a fait de moi sa femme pour le meilleur et pour le pire. On traverse les épreuves main dans la main pour continuer à construire notre rêve.

wedding-3074053_960_720

Il y a quelques mois, j’ai croisé Vincent dans la rue avec une poussette dans les mains. Il n’a pas changé alors que de mon côté j’ai l’impression d’être tellement différente de la petite fille timide et introvertie. On a échangé un regard, un signe de tête et chacun à poursuivit sa route.

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « En mode Flashback »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s