Humeur

Et si j’arrêtai de procrastiner ?

Suis-je complètement remise de ma dernière déception ? Non.

Par contre (comme à chaque fois) une bonne déception donne toujours lieu chez moi à une bonne remise en cause et donc à des décisions choque parfois. Grande fan de l’expression « si tu peux pas passer par la porte, passe par la fenêtre » et PMette depuis quelques années maintenant, je commence à percevoir chaque revers ou obstacle comme une nouvelle montagne à gravir où à contourner (j’aime pas grimper ni faire des randos en montagne, il me faut du plat pour marcher).

hiking-3370699_960_720

Depuis 4 mois je suis focaliser sur 1 seul objectif : partir de la région parisienne quitte à laisser le reste tomber. « Non laisse tomber on le jettera au moment du déménagement. », « T’as vu il y a une salle de sport et une piscine pas loin de là où on veut habiter », « Je m’occuperai de ma carte de groupe sanguin là-bas, on est pas pressé ». Voilà le genre de phrase que je répète sans cesse depuis 4 mois en repoussant toutes les échéances à plus tard.

Mais aujourd’hui, on n’a plus d’échéance pour notre départ, il faut tout recommencer. ALORS VA FALLOIR ARRÊTER DE PROCRASTINER !

Pourquoi je ne jette pas tout de suite ce qui ne sera de toute façon pas déménager ?  La salle de sport et la piscine sont à 5 min de la maison, pourquoi ne pas y aller dès à présent ? Pareil pour le labo au passage… En plus les infirmières sont super sympa et elle pratiquent l’hypnose pour les trouillardes comme moi. Et les médicaments à ramener à la pharmacie? Et les documents à renvoyer ?  Et le blog à tenir à jour?

A trop être focaliser, j’ai laissé tomber tout le reste et avec le recul se n’était pas forcément la bonne solution. En fantasmant le futur, on trouve le présent encore moins joli qu’il ne l’est et le vivre n’en devient que plus difficile. A ne plus se soucier de notre logement, on ne fait que moins l’aimer et s’y sentir toujours plus mal alors qu’il n’est pas non plus si moche de l’intérieur (de l’extérieur il est toujours et restera horrible). Un bon petit ménage de printemps s’impose.

Et si réaliser tout ce que j’ai mis de côté était aussi une bonne façon de m’aider à partir dans de meilleures conditions le moment venu sans courir et avec un bon paquet de stress en moins ? Je crois que j’ai trouvé un chemin pour contourner cette nouvelle montagne…

Publicités

3 réflexions au sujet de « Et si j’arrêtai de procrastiner ? »

  1. C’est toujours un travail d’équilibriste que de jouer sur plusieurs tableaux en même temps 😉 Je comprends à la fois ta procrastination (bien que ça n’en soit pas vraiment une mais plutôt une sélection de priorité) et ton désir de reprendre les choses en main 🙂

    Cécilia

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s