Humeur

Dans la chambre vide

Juin 2015, j’attaque la dernière plaquette de la dernière boite de pilule. Dans 2 mois c’est le grand saut vers la parentalité avec la conception de bébé 1. Ah ce magnifique temps de l’insouciance…

On a tout de suite investi pour ce bébé qu’on avait déjà en projet depuis un petit bout de temps (4 mois après notre rencontre pour être plus précis #coupdefoudre). 1ère disposition : trouver un appartement plus grand avec une chambre pour lui. 2ème disposition : acheter un break et passer du côté obscur de la force « ok c’est pas beau mais c’est pratique ».

2 mois plus tard, les disposition était prise et on aménagions dans notre futur chez nous 3. La deuxième chambre était là. Au tout début elle a servi de débarras-buanderie et je me projetais à fond en prévoyant la place du lit et celui de la table à langer.

Et puis il y a eu l’annonce de son infertilité puis celui de sa stérilité et cette chambre est restée vide sans aucune décoration à part l’étendoir à linge et un joli bazar qui s’est installé au fil des mois et des années.

cof

Pendant 2 ans cette pièce stérile a été le synonyme d’un échec et notre tristesse. Qu’est ce que j’ai détesté cette pièce ! Qu’est ce que j’ai regretté notre empressement… Nous passions maximum 15 minutes par jour dans cette chambre surement pour éviter de tourner le couteau dans la plaie.

Est-ce le temps qui a fait son oeuvre? Est-ce le fait de pleurer après ce manque de place?Est ce le fait que nous savons que bébé ne connaîtra probablement pas cet appartement?

Je n’en sais rien. Ce qui est sûr c’est qu’à partir d’aujourd’hui, tous mes articles seront écrits depuis cette chambre. Nous lui avons enfin trouver une fonction, elle est devenue notre bureau (tout en gardant sa fonction de buanderie).Nous avons choisit de la réhabiliter et surtout de récupérer ses m2 pour nous donner de l’air en attendant ce déménagement retarder aujourd’hui.

cof

Après 2 ans de parenthèse et un vide complet (10 sacs poubelles quand même), la « pièce du fond » est devenue « le bureau » un lieu de travail, de jeux, de recherches et d’inspiration.

 

 

 

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « Dans la chambre vide »

  1. On a fait pareils il y a à peu près un an. On a redonné une fonction à cette chambre vide, en se disant qu’elle n’avait pas besoin en soit d’être chambre en attente : rien n’est définitif, elle pourra très bien rechanger de fonction selon le cours que prend nos vies ! Mine de rien ça fait du bien et ça change notre façon d’appréhender l’attente… C’est comme si on s’était donné le droit de continuer à vivre, « en attendant ».

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s