Non classé

Le temps et la réflexion

Je suis impatiente, c’est un fait. Je veux que les choses avancent vite tout le temps et sur tout les sujets. A peine abordons-nous un sujet avec Zhom que je commence à m’exciter sérieusement en recherches ou en organisation du projet.

Je vous en ai déjà parlé dans un précédent article. On avait à peine abordé la question de l’arrêt de la pilule qu’on achetait un break et qu’on déménageait dans un appart plus grand avec une chambre supplémentaire. Si je ne regrette pas l’achat de la voiture (bien pratique quand on part en camping avec Frosky la labrador), il n’en ai pas de même pour l’appartement mais ça vous le savez déjà.

Vous n’êtes pas non plus sans savoir qu’on veut encore bouger pour quitter la région parisienne une bonne fois pour toute. Ce prochain est rangé depuis quelques mois dans un placard à cause du don.  Transporter les paillettes pendant 7 heures et faire 1 000km tout les 2 mois pour aller recharger le container ce n’est pas gérable, encore moins avec une prise de poste.

Là où il y a quelques mois, j’aurais hurlé sur mon ras le bol vis-à-vis de l’attente, sur la vie injuste, sur cette impression de faire du surplace. Mais la PMA est passé par là et quand on en est à 3 ans d’attente sans aucun essai médical, on arrive à prendre pas mal de recul et on arrive limite à en profiter. Vous devez penser que je suis devenue tarée, que la canicule m’a fait griller les méninges.

Et bien non !

Ne pouvant avancer comme bon me semble dans nos projets, j’ai décidé de mettre ce temps mort au service d’une certaine réflexion. Savoir ce que je souhaite et ce que ne veux pas pour plus tard. C’est beaucoup plus facile à faire pour la maison que pour nos futurs enfants c’est certain ! En regardant le vécu des uns et des autres, le climat, nos besoins qui évoluent … Nous peaufinons sur le papier nos envies pour la suite.

alarm-clock-1193291_960_720

Si il y a quelques mois  on se voyait bien dans une maison neuve avec peu de travaux, la canicule de ces derniers jours nous a fait changer d’avis. On se dit qu’une vieille maison avec des murs bien épais c’est quand même pas mal pour garder la fraicheur l’été et la chaleur l’hiver et on économise une clim. Moi qui ne jurais que sur le couffin ou les accessoires comme l’égouttoir à biberons, je me pose la question de savoir si ça a vraiment une utilité…

Aujourd’hui, je ne vois plus les aléas négatifs de la vi comme un frein à nos envies mais plutôt comme une halte, une pose dans notre parcours de vie qui n’est pas une course sur piste mais plutôt un marathon à terminer debout.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Le temps et la réflexion »

  1. Les vieilles maisons peuvent aussi être des passoires thermiques… alors qu’avec les nouvelles normes, les maisons les plus récentes sont bien isolées.
    Bravo de réussir à prendre du recul ! Je sais que c’est loin d’être facile.

    Aimé par 1 personne

  2. Et oui, comme c’est frustrant de mettre ses autres projets de vie en suspens parce qu’en PMA on a besoin de sécurité professionnelle et de confort dans la vie.
    Si je ne me trompe ça va faire bientôt un an que vous êtes sur la liste d’attente au CeCOS et il faut attendre deux ans en moyenne sauf si tu trouves deux donneurs pour alimenter la banque c est bien ça ?
    Vous en avez trouvé ?
    Que se passera t’il si à la première insémination ça ne fonctionne pas ? Ils ne te font pas attendre un an à nouveau, si ?

    J'aime

    1. On nous annoncé un an d’attente donc on touche au but ! Nous n’avons pas insisté pour trouver des donneurs. Cette année nous a permis de prendre du temps pour nous et de construire autre chose. C’est une parenthèse qui fait du bien.
      Si la première insémination est un échec (ce que ça sera à mon avis, le premier essai n’étant pas une réussite acquise), nous enchaînerons les inséminations comme n’importe quel autre couple.

      Aimé par 1 personne

  3. C’est super de prendre du temps pour réfléchir aux choses importantes !
    Pour ce qui est des accessoires de maternité les magasins sont effectivement pleins de choses parfaitement inutiles, à noter qu’en plus de tendre vers le minimalisme vous pouvez aussi vous tourner vers l’occasion, des choses qui n’ont pas/peu servies, en bon état, on en trouve un paquet (et puis il y a les cousines et les copines bien contentes de se débarrasser du bordel aussi, nos on a déjà tout ou presque sans avoir rien dépensé).
    Pour la maison, tout dépend aussi de la région où vous allez, j’avais une vieille maison en pierre qui gardait effectivement bien la fraicheur l’été, mais aussi le froid et l’humidité l’hiver, hors dans notre région plus froide que chaude, le bénéfice de la pierre du coup était moindre. On est maintenant dans une maison relativement récente et oui on a eu chaud pendant la canicule… mais cet hiver on était bien.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s