Parcours PMA

Et finalement vouloir prendre son temps

Vouloir prendre son temps après 3 ans d’attente.

Celà peut paraître complètement dingue, je vous l’accorde.

Ce mois ci, nous avons tenté un pari un peu fou : faire tout les examens qui nous manquait et réaliser notre première insémination tout ça en 15 jours ! Un vrai défi de jonglage entre les rendez-vous à prendre, les absences du boulot à gérer, les examens à réaliser sas parler de l’heure de trajet entre le centre et le boulot. C’était plus que tendu mais on y croyait à mort !

1 embûche : les rouges qui m’ont clouées sur place et complètement abruti pendant plus de 48h. On a pensé à prendre les rendez-vous à J3 de justesse, une première prouesse et un premier stress. Et on venait de perdre les 48h les plus importantes…

Le stress et la fatigue ont peu à peu pompé toute l’énergie que j’avais en réserve. Les examens médicaux sont de vrais challenge pour moi qui est beaucoup de mal à gérer la douleur et la phobie des aiguilles (phobie tellement présente que même mes veines esquivent les aiguilles #superpratique).

On a couru de mails envoyés, en examens, en rendez-vous avec une présence au boulot pas super productive. A cela s’est ajouté une boule au ventre de peur de perdre mon job qui a bien mis à mal mon rééquilibrage alimentaire.

Avec Zhom, on parlait examens et emploi du temps, on vivait prise de rendez-vous et calcul des jours dans l’angoisse permanente de ne pas réussir à tout caser. Adieu libido, envie de faire la fête avec les potes et nos balades journalières pour décompresser.

Et puis la machine a définitivement fini par s’enrailler, enfin le CECOS surtout qui n’a pas réussi à suive notre rythme. Les paillettes n’étaient pas dispo le bon jour. Catastrophe. Nos jours de congés était posé, le rendez-vous de l’hyséro programmé et il était hors de question de posé un nouveau jour de congés.

Après avoir supplié le centre de faire quelque chose, avoir harcelé le CECOS pour arranger les choses, il fallait se rendre à l’évidence, pas d’insémination possible ce mois-ci.

Et c’est une bonne nouvelle !

hourglass-2910951_960_720

Quand le centre PMA m’a annoncé qu’on arrêtait pour ce mois-ci, le soulagement a pris le pas sur la tristesse et l’énervement. Le sprint était fini, plus de rendez-vous à gérer, plus besoins de courir ou de calculer au plus juste pour tout caser dans notre emploi du temps.

Avec le recul, je pense que ça aurait été un échec de plus. Trop stressée, trop fatiguée, je n’étais pas dans les meilleures conditions. Le don est trop précieux pour qu’on le gâche ainsi.

Et puis le timing n’était pas bon. Nous aurions eu une nouvelle fenêtre de tire en plein dans la mauvaise période pour Zhom et je veux qu’il soit présent dans un moment si important. Nous n’aurions donc du repousser l’échéance au mois suivant. En décalant l’insémination d’un mois, le problème est résolu, la PMA ne viendra pas embêter Zhom au mauvais moment.

Celà ne viendra pas non plus perturber les vacances de mon frère parti vivre dans le sud de la France. Il n’y aura pas de larmes parce que l’in n’a pas marché, je pourrais profiter de lui pleinement sans broyer du noir. J’avoue que c’était aussi une hantise surtout au vue de l’état de sa petite amie.

Et puis ça nous donne quelques semaine s de plus pour perdre du poids, se shooter à l’acide folique et au jus d’ananas (addiction de folie !) et se bouger à la piscine histoire d’évacuer un trop plein d’émotions que j’ai du mal à gérer, une sombre histoire de jalousie et d’injustice face à la fertilité qui ne passe pas vis à vis de la dite petite copine.

Et puisque le positif appelle le positif, il paraît que j’ai un utérus au top de sa forme et des trompes de jeune fille. Il ne me reste plus qu’à savoir si mes ovules seront aussi en grande forme pour me rassurer en vue de l’échéance du mois prochain !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Et finalement vouloir prendre son temps »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s