Parcours PMA

L’épreuve des injections

Avoir la phobie des aiguilles et être en PMA, c’est un petit peu comme être dans la voiture de Zhom alors qu’il est en retard et que tu détestes les manèges à sensation. C’est un très mauvais moment à passer.

Depuis aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu la phobie des aiguilles. Vaccins, prise de sang même  le fait d’enlever une écharde peut vite finir en parcours du combattant avec moi. Je négocie, j’esquive, je pleure, j’implore, … Bref je fais tout pour que l’aiguille n’atteigne pas ma peau quitte à verser dans le psychodrame si il le faut #memepashonte

Quand on a su que mon mari était infertile, les injections lors des traitements et les prises de sang ont toujours été ma plus grande crainte. Bien plus que l’hystéro alors qu’on ne peut pas dire que ce soit une partie de plaisir. Tout cela peut vous paraître complètement irrationnel, j’en conviens mais la peur ne se commande pas.

Les nombreuses prises de sang déjà réalisées n’ont pas apaisé mon angoisse. J’appréhende et stresse tout autant qu’avant, je suis incapable de regarder l’aiguille même dans son emballage.

seringues-verticales-bureau_23-2147652334

J’ai essayé d’esquiver les traitements jusqu’au bout en demandant des inséminations sur cycle naturel mais la gynéco a refusé car « on ne doit pas gâcher la marchandise ». Le moment tant redouté est enfin arrivé. Après un J3 catastrophique, nous voici à J4 et la première injection. Après des mois à appréhender ce moment, je n’ai plus le choix. Je dois passer outre mes peurs pour réussir à être maman.

Nous sommes donc partis pour une injection quotidienne avec un stylo pendant 10 jours minimum. Au vue de l’aiguille, ça devrait aller. Il y a aussi 5 seringues qui m’attendent et là c’est plus la même. Sur l’ordonnance, les seringues sont à utiliser après le feu vert du centre, j’espère ne pas en avoir besoin.

Après avoir appris la patience contrainte et forcer, il va maintenant falloir que je surpasse ma phobie. C’est dingue l’énergie et la volonté que l’on peut déployer pour connaître enfin la maternité.

Publicités

16 réflexions au sujet de « L’épreuve des injections »

    1. Mon mari ne voulait pas le faire non plus mais il trouve que c’est trop contraignant d’avoir un infirmière pour faire les injections alors il va s’y mettre.
      Serrer les dents 2 minutes pendant 12 jours c’est faisable et puis tu as raison, on a pas le choix.

      Aimé par 1 personne

  1. Tu connais super souris en PMA ? Elle a fait passer sa phobie des piqures avec l’hypnose !! Sinon, si c’est la peur de la douleur, il y a des crèmes anesthésiantes type « emla » ou lidocaïne crème qui marchent bien ! Courage et succès !! Bises

    Aimé par 1 personne

      1. Non ça va anesthésier ta peau avant l’injection/ prise de sang et tu ne sentiras rien. J’avais fait un 1er test quand je bossais en pédiatrie pour être sûre de ne pas mentir aux enfants. 4 h après je ne sentais toujours rien 😂. Testé lors de la FIV 2, ça marche très bien !

        Aimé par 1 personne

  2. Courage ♥
    Je ne te comprends que trop bien, j’étais dans le même cas que toi (j’ai été traumatisée plus jeune par des piqûres ultra douloureuses).
    Si ça peut te rassurer, dans mon cas me faire moi-même les injections a agit comme une thérapie, au fur et à mesure.
    J’ai bien regardé des tutos vidéos avant pour me rassurer.
    Et maintenant plus aucun soucis (si je les fais moi-même). Je pense que c’est parce qu’en le faisant soi-même on a l’impression de maîtriser ce qui se passe.

    J’espère de tout cœur qu’il en sera de même pour toi !

    Les prises de sang c’est plus supportable (je ne suis toujours pas capable de regarder, mais je ne panique plus en allant au labo)

    Bon pour les échardes ça n’a rien changé 😫

    Aimé par 2 personnes

    1. Mon homme va me faire les injections dans un premier temps car je suis incapable de le faire. Est-ce qu’à terme je réussirais à les faire toute seule ? J’en doute beaucoup. Il paraît que les aiguilles sont toutes petites alors je vais peut être pas sentir grand chose.

      J'aime

      1. Oui c’est à toi de voir ce qui te convient le mieux ! Effectivement normalement les injections en stylos on sent pas grand chose, j’espère que ce sera ton cas 😃
        Pour les 2e seringues dont tu parlais, je suppose que c’est les injections pour bloquer l’ovulation spontanée. En général celles là si on les fait dans le haut de la cuisse ça passe bien mieux que dans le ventre !
        J’espère que tu pourras avoir ces fameux patchs anesthésiens

        Aimé par 1 personne

  3. Mon homme m’a piqué pour tous mes traitements, je ne regardais pas lorsqu’il approchait l’aiguille et tournait la tête de l’autre côté pour ne rien voir à chaque piqûre. Après, il y avait encore la prise de sang à la PMA pour vérifier le taux hormonal puis celle pour vérifier le résultat final… Mais bon, on n’a pas le choix. Patience et courage !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s