Parcours PMA

De Spasfon tu abuseras

D’une manière générale, je ne suis pas les effets de mode, la tendance du moment. Je laisse au blogueuses et autre fan de mode la liberté de changer 3 fois de garde robe par an si ça leur chante ? Chacun a droit d’avoir son petit péché mignon que ce soit les sacs à main, les chaussures ou les ceintures. Je suis plutôt du genre basique à garder des vêtements jusqu’à l’usure.

Je tend à privilégier le coté pratique et utile des choses plutôt que le chant mélodieux des marques qui me promettent une vie plus fun, plus simple grâce à l’achat de leur dernière nouveautés. Mes études en école de commerce m’ont permis d’apprendre comment attirer le pigeon sur un produit inutile en lui promettant qu’il allait changer sa vie.

Enfin ça c’était avant … Parce que niveau PMA, je suis un vrai mouton !

Je test tous les petits à côté recommandés sur les réseaux sociaux. Les jus d’ananas et de raisin bio n’ont plus de secret pour moi alors que leur consommation n’a pour l’instant eu aucun effet !

J’ai testé l’hypnose et l’homéopathie en passant par l’ostéopathie sans grand succès non plus.

Je me gave de laitue et de cresson afin d’apporter à mon organisme un peu plus d’acide folique.

Il y a quelques temps, j’ai suivi les conseils d’une ex-pmette qui avait réussi à être enceinte grâce à la prise de Spasfon depuis l’insémination jusqu’à la prise de sang à raison de 6 comprimés par jour. Ce témoignage est revenu plusieurs fois avec un constat qui se répétait : une grossesse au bout du tunnel. Les douleurs avaient très forte après ma première insémination certainement à cause de l’état de stress et de crispation dans lequel  j’étais.

A ton avis, qui est allé acheter le stock de Spasfon de sa pharmacienne préférée ?

Le Spasfon agit sur les spams de l’utérus qui diminuent ce qui favorise la nidation. Pleine de confiance, j’ai pris consciencieusement mes 6 Spasfon par jour pendant 14 jours et mon verre de jus de raisin, tout ça pour avoir un magnifique résultat négatif au bout.

Try again

Bon ok, j’ai eu beaucoup moins mal juste après l’insémination mais j’étais aussi beaucoup plus détendue car concentrée sur les conseils donnés par la gynécologue. Mais à part ça, le Spasfon n’a pas été la recette miracle pour moi. Ce qui fonctionne pour certaines ne fonctionne pas pour tout le monde ça serait trop facile.

Plusieurs essais valent mieux qu’un. J’ai donc continuer à utiliser cette méthode sur la 3ème insémination. Pas de surprise à la fin, l’échec est revenu comme à son habitude.

Il serait peut-être temps de laisser tomber les recettes de grands-mères pour la suite. Je ne suis pas sûr que les trucs et astuces qu’on peut s’échanger sur Internet ait une incidence sur notre faculté à créer la vie.

14 réflexions au sujet de « De Spasfon tu abuseras »

  1. il est claire que quand ça marche pour certaine c’est un concours de circonstance.
    Moi aussi j’y est été de mes petites recettes (surtout pour un bel endomètre) . Avec plus ou moins de succès mais on ne peut pas avoir de certitude sur le fait que ce soit ce cycle et pas un autre.

    Aimé par 1 personne

  2. En effet ce qui fonctionne pour l’une ne fonctionne pas pour tout le monde. Et puis le Spasfon n’y est peut-être pas pour grand chose non plus.
    Quand on veut très très fort quelque chose qui ne vient pas, on est prêt à tout essayer, c’est humain. On aimerait tellement que ça marche!
    Plein de courage et je vous souhaite un jour, un beau résultat positif.

    Aimé par 1 personne

  3. C’est vrai que dans mon centre ils préconisent aussi le spasfon. Après ça fait pas des miracles, sauf si c’était juste à cause des contractions de l’utérus que ça a échoué les autres fois (difficile de savoir en prévisionnel ). C’est juste que ça enlève un paramètre qui pourrait ne pas aider. J’avais fait des IACs dans le privé, il ne disait pas de prendre du spasfon, mais j’avais des fortes contractions et douleurs après chaque insémination – la dernière que j’ai faite c’était dans mon centre de PMA, ils nous disaient d’en prendre –> Y’a pas eu de miracle, mais un effet sur le confort physique par contre, et ça c’est pas négligeable si tu as aussi des douleurs 😉
    Je pense qu’il faut le faire comme on le sent, il faut réussir à s’écouter. Si par moment ça nous aide moralement de tenter des trucs entendus sur le net, faut pas hésiter. Et si c’est plus pesant qu’autre chose et bien on ne teste pas et on le vivra tout aussi bien, tant qu’on fait ce qui est le mieux pour notre moral !

    Aimé par 1 personne

  4. Désolée pour ces négatifs qui s’enchaînent 😦 J’en suis arrivée à la même conclusion que toi sur les remèdes de grand-mère

    Je crois que c’est plutôt notre cerveau qui nous joue des tours en associant des trucs qui ne sont peut-être pas liés. Surtout quand on se sent impuissante, prendre quelque chose, faire quelque chose, ça nous soulage un peu, on a l’impression d’aider, d’être utile, un début d’illusion de contrôler quelque chose. Bon ok le spafon ça détend mais est-ce que ça aide vraiment, pas sûr.

    Peut-être qu’il y a des pmettes qui se sont roulées nues dans l’herbe un soir de pleine lune et qui après ont eu leur +++. C’était une coincidence (enfin quoi que certaines de mes connaissances diraient que je suis aussi septique d’une fosse, que j’ai la glande pinéale atrophiée, bla, bla,…)

    Si beaucoup de filles se roulent dans l’herbe, un nombre d’entre elles statistiquement auront aussi un +++ (quoiqu’en terme de probabilité, on pourrait avoir aussi un résultat négatif pour toutes mais ça, ça dépend du nombre de filles prêtes à tout pour enfin atteindre le graal 😉 )

    et paf on obtient un remède de grand-mère 😉

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai pas d’herbe sur mon balcon 😭 je vais pas pouvoir tester !!
      C’est dingue ce besoin de se raccrocher à quelque chose, n’importe quoi pour se rassurer.
      N’importe quel placebo ne remplacera pas la confiance en soi et en son corps.

      J'aime

  5. Cela se saurait si certains « trucs » fonctionnaient mieux que d’autres. Chez moi, le Spasfon me donne des douleurs au ventre et entraîne une diarrhée donc il y a bien longtemps que je n’en prends plus.
    Le mieux est encore de faire comme on le sent… Courage pour la suite.

    Aimé par 1 personne

  6. Je ne sais pas si tu te souviens (tu avais commenté cet article à l’époque), dans le même genre que Besoft, il y avait une suggestion de danser nue sous la lune ^^ (mieux que le spafon je pense comme thérapie !)

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s