Parcours PMA

Rendez-vous en somatologie

« La gaieté chasse la fatigue, or de la fatigue provient le découragement. »

Saint Séraphin de Sarov.

Voilà une intro qui plante direct le décor. Depuis maintenant plusieurs semaines on accumule les soucis avec Zhom. Si on ajoute à cela une PMA au point mort, la fatigue d’un parcours en PMA en parallèle du boulot et une charge de travail assez importante (qui s’oppose à une motivation qui dégringole), on obtient une Pmette dans le mal qui ne pense plus qu’à une chose : dormir 1 semaine non stop ou tout envoyer foutre en l’air et se barrer loin, très loin, tout de suite avec Zhom et Frosky. Tout laisser en plan, tout quitter parce que là le ras le bol et la dépression ne sont vraiment pas loin.

Je suis fragile, je le sens bien. Le moindre souci prend des proportions de dingues, je pleure pour un rien. Je me sens à bout, mon cerveau n’arrive plus à encaisser les infos, mon corps me lâche.

C’est dans cet état d’esprit et avec une tête de déterrée que j’ai retrouvé une ancienne collègue dans 1 seul but : quitter nos soucis 1 soirée et tenter de passer un bon moment seule. Elle m’a conseillé de voir une somatologue pour essayer de refaire partir la machine et me remettre d’aplomb.

Voir une spécialiste des énergies quand on a l’impression que la sienne est partie aux Bahamas sans toi, pourquoi pas.

3 semaines plus tard, je rencontre enfin la somatologue dans son cabinet que je verrais bien à la place de mon salon. C’est zen, c’est reposant et la praticienne est lumineuse.

Il est tant d’expliqué mon parcours et la raison de ma venue. C’est dur. Pendant les explications, elle arrive à me donner des infos qu’elle n’est pas sensé savoir. « Je vois un i dans le prénom de votre mari, il ne s’appellerait pas David ? » Non raté, par contre c’est le prénom de son frère. Mais comment elle arrive à savoir cela ?

Après une explication de parcours dans les grandes lignes et des larmes essuyées à la va vite (fragilité quand tu nous tiens), elle me demande de m’allonger sur la table de massage car je ne lui ai pas tout dit selon elle. On s’installe, elle pose ses mains sur mes épaules et me dit direct « Anna il va falloir arrêter d’être triste comme ça parce que vous allez me faire pleurer ». Et ouais, quand je suis fragile, je ne fais pas les choses à moitié meuf !  2 inspirations plus tard, j’arrive à me détendre et la séance peut se poursuivre.

Je ne vous raconterai pas tout ce qu’elle m’a dit mais je suis sortie de ce rendez-vous bluffée. Elle a mis le point sur des ressentis personnels véridiques que personne, à part Zhom, ne sait. J’ai créé trop de blocage par rapport à mon histoire personnelle et il va falloir que ça sorte. Niveau utérus, on ne peut pas dire qu’il soit au top.  « On dirait un point fermé, il est tellement dur. Comment voulez-vous qu’un bébé est envie de se nicher dans un milieu si hostile ? » C’est peut-être pour cela que les inséminations ont pas fonctionné. Et pour mon poids ? « L’estomac est un second cerveau, si le premier va pas bien, pourquoi le second irait mieux ? » Pas faux.

 

A la fin de la séance, la praticienne m’a demandé si Zhom aimerait la voir pour ressortir les sentiments qui le minent depuis qu’il a appris sa stérilité. J’ai pas eu besoin de le motiver beaucoup… Donc Monsieur aussi va aller se libérer la tête chez elle, ça ne peut pas lui faire de mal.

La praticienne pense aussi que Zhom fait un blocage par rapport à la paternité et que ça peut expliquer sa stérilité. En débloquant ses énergies, elle peut peut-être réactiver quelque chose. Ouais… enfin je suis quand même agnotique et un peu cartésienne  donc le miracle j’y crois pas beaucoup.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Rendez-vous en somatologie »

  1. Je ne connais pas du tout cette pratique et ton récit m’a intrigué. J’ai très envie d’en apprendre davantage, je vais d’ailleurs de ce pas consulter internet 😉
    En tout cas, je suis ravie que cette première séance t’ai fait du bien.
    Courage à toi !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s