Parcours PMA

Je suis infertile, pas hystérique

Tout à commencer par un post de Ma Mère avait raison qui abordait le sujet de l’annonce de grossesse à des personnes infertiles et de la fâcheuse tendance des futurs parents d’annoncer sa grossesse à tout le monde puis de l’annoncer aux copines en PMA à la fin avec plus ou moins de délicatesse parce qu’il faut bien se dire quelque chose : la future maman a les chocottes de te parler grossesse et bébé.

Résultat la PMA détruit :

  • La confiance en toi
  • Ta pudeur
  • Ta vie sexuelle
  • Ta productivité au boulot

Et pour finir : tes liens avec les futures mamans qui finissent plus ou moins par casser à force d’aborder la question de la maternité en marchant sur des œufs.

Sur le moment, je ne voyais pas trop le mal dans l’histoire. Il tient à nous de choisir de conserver tel ou tel lien avec les gens. C’est notre droit de couper les ponts avec certaines personnes mais ce n’est pas pour cela que nous avons envie de le faire avec tout le monde. Oui, on peut être jalouse. Oui, on peut un peu mal vivre la grossesse des autres mais comme tout adulte raisonnable, nous avons aussi la possibilité de passer outre tous ces sentiments pour continuer à entretenir un lien amical avec ceux qui nous sont cher.

Donc non, une nouvelle annonce de grossesse ne signifie pas la mort d’un lien entre 2 personnes qui s’apprécie.

Mais peut-être que oui…

Une collègue est venue présenter son bébé au boulot (jusque-là rien d’anormal pour certaines) en mode visite surprise. Et là, en voyant sa voiture arrivée, une autre collègue dans le bureau me dit :

« Tu ne vas pas crier ou pleurer en voyant le bébé hein ? Ni partir en cacahouète ? »

WHAT ???

Et là ça a fait TILT, j’ai compris comme notre infertilité pouvait nous faire passer pour des hystériques au sujet de la maternité.  Des nanas incapables de maîtriser leur désespoir devant une poussette ou un ventre rond. Des dépressives de l’hormone ne pouvant gérer l’arrivée d’un nouveau-né dans une pièce.

Nos techniques pour se protéger de tout ce qui est lié à la maternité nous feraient-elles passé pour ce que nous ne sommes pas ?

 

Alors non, nous ne sommes pas hystériques, vous pouvez nous apprendre votre grossesse sans avoir peur d’être étranglées.

Non je n’en suis pas arrivé au point où j’envisage d’enlever un bébé donc je peux être à coté de ton enfant sans souci.

Oui nous savons maîtriser nos nerfs et faire la part des choses en fonction de nos interlocuteurs et du lieu où nous nous situons.

Non je ne vais pas te gifler parce que tu parles 5 minutes de ta grossesse.

Oui je peux être dans la même pièce qu’un nouveau-né sans aucune angoisse ni envie de pleurer toutes les larmes de mon corps.

Oui je peux être complètement gaga devant les gestes ou les réponses de ton enfant sans forcément avoir le cœur serré et maudire ta fertilité que je n’ai pas.

8 réflexions au sujet de « Je suis infertile, pas hystérique »

Répondre à mamanadesformes Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s