Parcours PMA

Déconfinement, hystérie et prise de recul

Ca y est, on voit enfin la fin du confinement. Dans quelques jours, nous allons retrouver notre liberté sous conditions mais un brin de liberté quand même.

Je ne pensais pas que ce moment signerait l’apparition d’une espèce d’hystérie collective au niveau des Pmettes. Oui, une hystérie autour de la reprise de la PMA avec un seul objectif : être la première à avoir un rendez-vous pour débuter son protocole avant les autres.

Ouais pour la solidarité, la bienveillance et tout le bla bla on repassera. Il n’y a plus d’amitié ou de gentillesse lorsqu’il s’agit d’avoir un rendez-vous avec son gynéco le plus tôt possible.

Il n’y a plus non plus la moindre parcelle de réflexion. Alors que l’agence de la Biomédecine et le ministère de la Santé n’ont pas donnés leur feu vert pour la reprise de la PMA ni même une date, les rumeurs et les fausses infos circulent à plein tube et beaucoup y croit dur comme fer.

Si vous ne croyez pas en la phrase  » la belle soeur de la cousine de la femme du frère du facteur est tombée enceinte parce qu’elle a arrêter d’y penser » . Pourquoi croyez-vous en l’affirmation de la soeur de la copine de l’aide soignante qui travaillait dans le CHU il y a 3 ans ?

Surement parce que l’on veut toujours croire ce qu’il nous arrange, zappant les possibilités qui vont nous faire du mal. Ne pas vouloir voir le pire n’est-il pas une façon de se protéger ?

Alors pendant un temps, j’ai essayé de communiquer via PManecdotes les informations officielles, celles en béton données par l’ABM et de l’agence de santé régionale. J’ai expliqué, dialogué et essayé de faire comprendre l’incompréhensible. Non, le 11 Mai tous les centres de PMA ne pourront peut-être pas réouvrir.

Devant les « mais on m’a dit que » et les rumeurs toujours plus grandes, j’ai finalement baissé les bras et mis le compte PMAnecdotes en veille. Trop de tension, trop d’énervement, trop de n’importe quoi publié. La communauté plus ou moins bienveillante s’est muée en une meute féroce ou chacune se vante devant celle qui reste désespérée sans nouvelle de son centre AMP. Plus de soutien, plus de lien, que de la course à celle qui fera mieux que les autres, à celle qui aura le dernier scoop, à celle qui se piquera la première.

Alors jusqu’à la reprise officielle des centres PMA, je quitte les réseaux sociaux pour me protéger un peu, par lassitude surtout. Une fois que la meute sera rassasiée, je reprendrai ma place et en attendant, je vais regarder les feuilles des arbres et les fleurs de printemps éclorent. Ça sera surement beaucoup moins brutal et moins stressant.

Pour celles qui souhaitent des infos, le collectif BAMP ! participe au groupe de discussion sur la réouverture des centres AMP. Ils communiquent sur toutes les infos au fur et à mesure de leur validation par les autorités gouvernementales.

4 réflexions au sujet de « Déconfinement, hystérie et prise de recul »

  1. Toujours suivre les infos officielles, pas les « on-dit-que ». Je suis sur des groupes de personnes qui exercent le même boulot que moi et en ce moment, c’est la folie aussi ! ! Patience ! Cette période ne nous aide pas.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s